Kagemusha de Kurosawa Akira

Après la rubrique littéraire, je vous présente la rubrique cinéma.

Je commence par un film de Kurosawa, Kagemusha ou le double. Il y a quelque temps, on m’aurait vanté l’œuvre cinématographique de Kurosawa, je serais restée sceptique. J’aurais eu la même réaction que lorsqu’on me parle de la rétrospective Ingmar Bergmann qu’il faut absolument voir au cinéma d’art et d’essai du quartier : « courage, fuyons ! encore du cinéma d’intellectuel ». Et puis, une amie m’a prêté un DVD de Kurosawa « Dersou Ouzala » et ça a été une véritable surprise. A partir de rien, en apparence, Kurosawa arrive à vous toucher à travers une très belle histoire d’amitié.

Dans Kagemusha où il est question de guerre dans le Japon du XVIème siècle, l’histoire tourne autour du personnage  drôle et attachant du Kagemusha qui doit jouer la doublure d’un seigneur de guerre pendant trois ans après la mort de ce dernier. Ce film est un régal pour les yeux car il fait appel à de gros moyens avec des scènes de bataille : la cavalerie, les fantassins, etc… et il peint également le mode de vie japonais de l’époque avec de somptueux costumes.

Publicités
Cet article, publié dans cinéma, Japon, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s