0 – En route vers Takamatsu (Shikoku 四国 12 octobre 2010)

Mon premier séjour au Japon est le fruit d’un coup de chance d’une amie qui a gagné un voyage pour l’île de Shikoku au Japon. Ce séjour commence par le voyage assez long entre Paris aéroport de Roissy Charles de Gaulle et Takamatsu.

Nous avons pris un boeing B777-200 de la compagnie Asiana Airlines et le voyage s’est déroulé sans événement particulier à part qu’on est toujours mal installé pour dormir, les horaires de repas sont décalés, celui du soir vers 22 heures après le décollage puis le petit déjeuner/repas du midi à 6 heures, heure française et 13 heures, heure coréenne. En tout cas, le service à bord est d’excellente qualité et les hôtesses très « kawaii » avec leurs petits tabliers à fleur mis par dessus leur uniforme au moment des repas.

La correspondance à Seoul Incheon a été très agréable. Nous avons pris une demi-heure pour nous faire masser dans le salon de massage de l’aéroport. Une ambiance très calme nous y attendait et pour ma part, le massage des jambes accompagné d’étirements a été très bénéfique après plus de dix heures de vol en classe économique. Nous avons ensuite siroté nos boissons allongées sur les transats en simili-cuir de la mezzanine qui surplombe la galerie commerciale de l’aéroport. Nous avons donc réussi à nous ressourcer pendant nos deux heures de correspondance avec pour couronner le tout une très belle lumière de fin d’après-midi d’automne pour baigner le hall de l’aérogare.

Ensuite, embarquement à bord de l’A321 d’Asiana Airlines qui nous amène à Takamatsu. Evidemment, à l’arrivée à l’aéroport, on ne sent pas trop encore le changement de pays surtout qu’il fait déjà nuit à 19h30. Mme Ozaki, présidente de l’association Shikoku Muchujin, qui a permis à ma camarade de voyage de gagner son billet pour Shikoku nous accueille avec quelques personnes de l’association et de la préfecture de Shikoku dont l’un d’entre eux qui nous amène en voiture jusqu’à notre hôtel. L’accueil à Takamatsu était très bon enfant. En effet, une jolie banderole de bienvenue nous attendait en sortie de la douane où j’ai pu échanger quelques mots sympathiques en anglais avec le douanier. La petite Mizuki filmait les nouveaux arrivants et nous avons été pris en photo devant le guichet d’Asiana airlines, un de sponsors du séjour à Shikoku. Nous sommes ensuite parties pour notre hôtel à Takamatsu pendant que les autres participants poursuivaient leurs routes.

Sur le chemin, notre accompagnateur nous propose de passer par son bureau pour nous fournir quelques cartes de la ville et de l’île. C’est réellement notre première plongée en plein Japon dans les bureaux de l’office du tourisme de Kagawa. Ce sont des bureaux en open space où quelques employés sont encore présents et l’un d’entre eux a la gentillesse de nous prendre en photo dans cet espace qui semble si japonais : des bureaux où s’empilent les dossiers et à certains postes de travail, des peluches, des posters et autres… Ensuite, en direction de notre hôtel, on entre au coeur de cette ville japonaise lorsque l’on quitte la grande avenue pour nous engager dans une petite rue où nous rencontrons des salary men à la recherche d’un bar où aller boire et où la voiture doit attendre au passage du train de la Kotoden line. Notre ami japonais nous a été vraiment précieux à l’arrivée à l’hôtel : il nous a expliqué où nous étions, nous a donné beaucoup d’informations sur la ville. Il nous a ainsi indiqué que Kagawa est la plus petite préfecture japonaise avec un million d’habitants pour 800 restaurants de sanuki udon comparé à la préfecture de Tokyo avec ses dix millions d’habitants et 500 McDo. En bref, un excellente entrée en matière pour notre séjour.

Publicités
Cet article, publié dans Japon, Shikoku, voyage, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 0 – En route vers Takamatsu (Shikoku 四国 12 octobre 2010)

  1. David dit :

    Bonjour,
    Je viens de trouver votre blog à l’instant sur le site de Shikoku Muchujin. Je suis David un des bloggeurs qui étaient à Shikoku en même temps que vous (encore désolé de ne pas avoir été plus sociable quand nous nous sommes brièvement croisés, j’ai d’abord pensé que vous étiez des amies de Mme Ozaki, la fatigue du voyage du voyage m’avait certainement un peu troublé l’esprit).
    En tout cas, je vais lire votre blog de ce pas… (attendez-vous à une série de commentaires de ma part. 🙂 )

  2. Ping : Préparer son voyage à Shikoku (四国) | Levia carmina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s