Moorea dominical

Première surprise de ce dimanche en Polynésie, pour une couche-tard et donc lève-tard comme moi, la luminosité dans la chambre m’a réveillée à 5h30. Je conserverai par la suite cet horaire polynésien d’un réveil matinal entre 5h30 et 6h du matin pour un coucher vers 22h. Toutefois, cela était normal pour ce dimanche matin où nous avions prévu de prendre le ferry à 7h30 pour passer la journée à Moorea. Après un plantureux petit déjeuner, nous prenons la direction de l’embarcadère pour une traversée rapide d’environ quarante minutes vers Moorea. Comme la veille, nous prenons la route du littoral de Moorea avec notre petite voiture de location. Nous bénéficions d’un magnifique temps ensoleillé qui habille de belles couleurs le littoral de Moorea qui est plus agréable qu’à Tahiti. L’employée de l’agence de location de véhicules nous a indiqué les endroits à voir comme les plages publiques et les restaurants.

Nous avons pris notre premier bain dans le lagon. Nous nous trouvions sur une plage de corail et coquillages et nous avons dû nous éloigner un peu du rivage pour trouver plus de sable sous nos pieds. J’ai apprécié la baignade dans le lagon car l’eau était vraiment bonne, il n’y a pas de grosses vagues et on continuait à avoir pied loin de la plage. Nous avons repris la route pour faire une halte sur la baie de Cook avant de monter vers le belvédère que nous n’avons finalement pas pu atteindre en raison d’une course de voitures dans les environs du belvédère. A partir de ce moment, le ciel a alterné entre les gros nuages et le ciel bleu. Cette montée vers le belvédère nous a ouvert une autre perspective sur la Polynésie. Tout d’abord, dans une petite clio, nous avons suivi un chemin de terre où j’ai slalomé entre les nids de poule. Ensuite, nous avons traversé un paysage plus sauvage, boisé et entrecoupé de champs d’ananas.

Nous sommes redescendues vers le littoral que nous avons suivi jusqu’à notre dernière étape dans ce tour, le restaurant de l’hôtel du tipanier. Nous y avons excellemment déjeuné, principalement de plats de poisson cru ou cuit mais également goûté aux cocktails de fruits. J’ai goûté à une grillade de loup tropical accompagné d’une sauce. J’ai bien apprécié ce repas goûteux et copieux. Nous avons fait un rapide arrêt sur une plage publique où se trouvaient de nombreux Polynésiens pour ce qui devait être le traditionnel pique-nique dominical. Ainsi, nous nous sommes installées près d’une grande famille en train de déjeuner et de chanter accompagnés au ukulele. Finalement, nous sommes retournées à la plage de notre bain du matin, plus agréable.

Publicités
Cet article, publié dans voyage, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s